Stratello

3 étapes pour designer et implémenter des reportings efficaces

Un tableau de bord est un ensemble de ressources informatives combiné en une représentation graphique unifiée. Ça c’est pour la théorie et la définition.
Un tableau de bord est un outil informatif au service de la prise de décision des responsables de l’entreprise. Ça c’est pour la pratique.

Beaucoup de temps est consacré à la forme graphique des tableaux de bord. L’essentiel est parfois oublié : l’utilisation concrète du reporting pour faire performer l’entreprise.
En lisant un article de SmartDataCollective.com rédigé par Keyan Keihani, j’ai eu envie de synthétiser les 3 clefs qu’il cite pour un design et une implémentation de dashboard efficient.

Déterminer votre objectif business et vos destinataires du tableau de bord

A quoi sert le reporting : quelles informations sont attendues par les destinataires ? Au service de quelles décisions doit-il intervenir ?
De manière concomitante, il faut réfléchir à la cible du reporting. Direction générale, Marketing, Ventes, Finance, Opérations. Comité de direction, cadres dirigeants, opérationnels, fonctionnels, analystes. La cible impacte sur la lecture et l’utilisation des données. La nature, la forme de restitution, le volume de données, le terminal de lecture… impactent sur le contenu du tableau de bord.

L’objectif et la cible du reporting déterminent les données à extraire, calculer et représenter dans le tableau de bord. Cette étape est la première et le point de passage obligé.

Déterminer la façon la plus efficace de communiquer vos données

Console de pilotage multi-indicateurs - Stratello
Console de pilotage d’entreprise. Multi-indicateurs : financiers, commerciaux.

Une fois les données préparées vient la question de leur représentation. Suivant l’objectif business et des destinataires, une forme peut être choisie. L’article de Smart Data Collective donne quelques exemples d’adéquation forme / fonction des tableaux de bord.

Designer les composants clairement

Dernier point, la mise en page de la forme retenue est exécutée : une forme fluide facilité la compréhension des données et par voie de conséquence le passage à l’action commerciale. Keyan Keihani rappelle quelques principes :

  • La hiérarchisation et l’alignement des composants des tableaux.
  • L’introduction de définitions, commentaires… pour faciliter la compréhension.
  • Un ratio « données / encre » faible. Introduisez de la respiration dans vos reportings.
  • …/…

Dans notre travail de conseil en optimisation de la performance marketing crosscanal, nous dépendons des tableaux de bord. Ils font partie de nos outils de pilotage. Nous avons apprécié la hiérarchie introduite par cet article : d’abord définir la fonction d’un reporting, ensuite travailler sa forme. Nous veillons à ne pas oublier les fondamentaux du pilotage commercial.

Laisser un commentaire

− 1 = 1