Nos articles

#marketingResponsable : Benchmark des idées anti Black Friday

Publié le 24 Nov 2023 Une question ?

À l’heure où les vitrines scintillent de promotions et que les publicités nous incitent à consommer toujours plus, le Black Friday symbolise l’apogée d’une frénésie d’achats. Cet événement, né aux États-Unis et rapidement adopté à travers le monde, marque le début de la saison des achats de fin d’année avec des réductions massives. Toutefois, derrière l’euphorie des bonnes affaires, se cache une réalité moins reluisante : un impact environnemental considérable et une incitation à la surconsommation. Dans cet article, nous explorons les tendances des enseignes qui veulent agir pour limiter les effets négatifs du Black Friday …

Le Black Friday et ses impacts

Le Black Friday est devenu synonyme de consommation excessive. Les statistiques sont éloquentes : des millions d’articles vendus en quelques heures, entraînant une production accrue, des emballages supplémentaires et une augmentation notable des émissions de CO2 dues à la fabrication de ses produits ainsi qu’à leur livraison. Cette surconsommation a des conséquences directes sur l’environnement, avec une augmentation des déchets et une pression accrue sur les ressources naturelles.

« Les émissions de carbone associées à la fabrication des matériaux et des biens de consommation représentent 45 % de nos émissions, a détaillé le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, en novembre 2023. Avec le levier de l’économie circulaire, nous pouvons donc agir sur 45 % de notre empreinte carbone. »

L’évolution des attentes des consommateurs

Face à cette réalité, une prise de conscience s’opère, on le sait, chez de nombreux consommateurs. Cette évolution des mentalités reflète une sensibilisation croissante aux enjeux environnementaux et un désir de consommer de manière plus réfléchie et éthique. Les consommateurs recherchent non seulement des produits de qualité, mais aussi des expériences d’achat qui correspondent à leurs valeurs. Lire notre article L’expérience client à l’heure du Marketing durable et responsable

Ainsi, les entreprises qui adoptent des pratiques durables et transparentes gagnent en popularité et fidélisent une clientèle de plus en plus consciente de l’impact de ses achats sur l’environnement et la société. On observe alors de plus en plus d’actions anti Black Friday émerger …

Quelques exemples de campagnes anti Black Friday

Plusieurs enseignes suivent le mouvement et profitent de ce temps pour communiquer sur leur engagement en faveur d’une consommation plus responsable. Boycott des articles de la fast fashion pour des sites de seconde main, fermetures des boutiques et des sites e-commerce, mise en avant de l’économie circulaire avec des services de réparation, location, prêts, vente de seconde main, recyclage…. Nous avons repéré pour vous plusieurs campagnes en France et à l’international.

Un mouvement de Boycott du Black Friday pour contrer la consommation compulsive

Le collectif GREEN FRIDAY invite les consommateurs et les entreprises à boycotter l’opération commerciale du Black Friday. Avec plus de 400 évènements et manifestations dans toute la France, le collectif appelle à une consommation plus raisonnée. 

Le collectif agit en sensibilisant les citoyens à l’importance de l’acte d’achat et en promouvant des alternatives plus vertueuses. Les actions et habitudes individuelles, telles que réparer ou donner plutôt que jeter, allonger la durée de vie des produits, acheter local, et choisir des produits labellisés, sont encouragées pour faire une vraie différence​​. Green Friday, désormais une marque déposée, s’engage à mener des actions concrètes pour sensibiliser à une consommation plus responsable, non seulement le dernier vendredi de novembre mais aussi à terme, le dernier vendredi de chaque mois​.

L’initiative est née en 2017 au sein du réseau Envie, en réaction à l’importance croissante du Black Friday dans le paysage commercial français. L’objectif initial était de proposer de l’électroménager recyclé à des prix réduits, mais rapidement, le réseau a décidé de créer sa propre journée anti-Black Friday, fidèle à ses principes de limitation du gaspillage, de rénovation, de réparation et de recyclage.

La manifeste Anti Black Friday
Le collectif Green Friday pour limiter la surconsommation du Black Friday

Pourquoi acheter lorsqu’on peut louer ou emprunter ? 

Une campagne de l’ADEME lancée en pleine période de Black Friday où un « dévendeur » invite un consommateur qui souhaite acheter une perceuse, de plutôt opter pour la location ou l’emprunt.  Ton décalé garanti !

En effet, dans sa lutte contre la surconsommation, l’Agence de la transition écologique (ADEME) a récemment mis en avant le concept de « dévendeur » à travers une vidéo créative. Cette initiative vise à remettre en question notre rapport à la consommation, surtout pendant des périodes intensives comme le Black Friday. Le « dévendeur », à l’opposé du vendeur traditionnel, n’encourage pas les achats impulsifs mais pousse à la réflexion. Il incite les consommateurs à considérer l’impact environnemental et social de leurs achats et à évaluer la nécessité réelle des produits. Cette démarche s’inscrit dans la continuité des efforts de l’ADEME pour promouvoir des pratiques de consommation plus durables et conscientes, en sensibilisant le public à l’importance de choix responsables qui vont au-delà des incitations à l’achat.

Devendeur

Penser à relooker sa garde-robe

Autre campagne intéressante celle de Citizen Wolf, site de vente en ligne Australien proposant de teindre son tee-shirt plutôt que d’en acheter un neuf C’est la campagne Black Fridye ! Bien vu le jeu de mot 😉

Dans un élan créatif et responsable, Citizen Wolf a effectivement lancé une campagne « Black Fridye », jouant habilement sur les mots anglais « dye » (teindre) pour encourager une alternative durable au Black Friday.

Cette initiative invite les consommateurs à redonner vie à leurs vêtements, en particulier les t-shirts, par la teinture plutôt que de succomber à l’achat de nouveaux articles. « Black Fridye » ne se contente pas de promouvoir la réutilisation des vêtements ; elle sensibilise également au gaspillage textile et à l’impact environnemental de la mode rapide. Malin…

Dye Your Clothes

 

Opter pour la seconde main

Plusieurs sites de vente en ligne ferment leur plateforme le vendredi 24 novembre en guise de protestation et certains comme MUD JEANS (marque Hollandaise) invite leurs clients à acheter à la place un jean de seconde main lors d’un événement livestream.

Cette enseigne qui privilégie déjà la qualité de fabrication durable et promeut l’économie circulaire puisqu’elle propose la location et le recyclage de vêtements, s’offre avec son événement, une nouvelle façon de se différencier. Elle renforce ainsi son identité de marque durable.

Promotion Seconde Main

Un achat qui fait du bien à la planète

D’autres entreprises en profiteront pour mettre la cause de l’environnement à l’honneur comme Natures et Découvertes qui proposent le Fair Friday : arrondi pour les achats en caisse et sur le site en faveur de l’association BLOOM qui lutte pour la sauvegarde de l’océan. 

L’idée est là de profiter des achats faits en magasin pour soutenir des actions en faveur de l’écologie.

Fairfriday

Autre exemple celui de A GOOD COMPANY, site e-commerce qui propose durant tout le mois de novembre de doubler son abondement auprès de sa fondation. Cette enseigne communique déjà beaucoup sur des achats « conscients » (Conscious decisions) et propose des produits eco-friendly.

Ella a créé une fondation « A Good Foundation » dans le but de soutenir les efforts de durabilité. 100% des fonds collectés sont directement alloués à initiatives qui soutiennent la préservation des ressources, le recyclage ou encore l’entreprenariat durable.​ A l’occasion du Black Friday, leur message est clair « Let’s be clear, no discounts. But a double donation to charity on every sold item » (Soyons clair, pas de réductions. Mais nous doublons les dons à une cause sur chaque article vendu). Dans la mesure où les produits sont déjà éco-conçus, on ne pourra que louer l’initiative !

Agoogcompagny

Bien sûr toutes ces campagnes sont une occasion de communiquer sur les engagements des marques en faveur de l’environnement. Engagements, qui s’ils sont sincères et avérés sont une occasion pour les marques de se différencier mais également d’informer et sensibiliser les consommateurs sur l’impact de leurs achats.

Envie de suivre les bonnes pratiques en termes de Marketing Durable ? Inscrivez vous à notre newsletter

Notre Livre Blanc !

Les expériences au top #Benchmark des bonnes pratiques en expérience clients

Télécharger